Créer un site internet

Ana Blagojevic

 

Groupe : BLAGOJEVIC Ana

              AZAIS Viviane

              THIERRY VIOLEAU Adèle

Lycée : Saint-Michel des Batignolles

Session : 2010/2011

Thème série scientifique : « Avancées scientifiques et réalisations techniques »

Sujet : Electricité animale et pile voltaïque

Disciplines : Science de la vie et de la Terre et Sciences physiques

 

Les premiers pas

Lors de la première séance commune de TPE, plusieurs thèmes nous ont été proposés concernant deux couplages de disciplines : Mathématiques et Français ou Science de la vie et de la Terre et Sciences physiques. Ayant déjà réfléchi auparavant, mes deux partenaires et moi nous sommes instinctivement tournées vers le deuxième choix de disciplines. Celui-ci répondait en effet plus à nos attentes d’élèves en filière scientifique. La constitution du groupe n’a donc pas été difficile à mettre en place. Cependant, nous n’avions pas véritablement de sujet en tête, ce qui marqua le début des complications. Chacune d’entre nous souhaitait le sujet le plus original, le plus innovateur, ce qui n’est pas chose facile à trouver… Afin d’ouvrir notre esprit et d’élargir le choix des sujets, nous avons décidé de visiter le Palais de la Découverte dès la deuxième semaine, en dehors des heures de TPE. Malheureusement, aucune des conférences de ce jour ne nous a permis de faire le choix du sujet, mais cette visite a tout de même considérablement enrichi ma culture scientifique. Finalement, au bout de 4 semaines et après plusieurs projets de sujet tels que la circulation sanguine, la bioluminescence… nous l’avons trouvé ! Le choix de la problématique m' est alors apparu de manière assez évidente car il correspondait bien au couplage des disciplines : l’électricité animale pour la SVT et la pile voltaïque pour les Sciences physiques. Notre idée était de faire une analogie entre ces deux éléments, ce qui nous amena à la problématique : Sommes nous assimilables à une pile électrique ? Cependant, celle-ci ne satisfaisant pas nos professeurs, nous avons décidé de l'élargir. La problématique est alors devenue : Sommes nous assimilable au circuit électrique ?

 

La mise en oeuvre

Dès lors que nous avions notre plan, nous avons décidé de se repartir le travail. Pour ma part, je devais m'occuper de la deuxième partie, c'est à dire effectuer les recherches sur Volta et le fonctionnement de la première pile. Au cours des nombreuses heures de TPE, chacune faisait des recherches sur sa partie, et nous essayions de mettre en commun à chaque fin de séance, afin de vérifier que nos recherches correspondaient bien à notre sujet. J'ai tout de même rencontré certaines difficultés pour l'élaboration de ma partie, dans la mesure où tous les sites n'indiquaient pas les mêmes informations. De plus, j'ai eu quelque peu de mal à comprendre le système de la pile électrique, sachant que celui-ci concernait plutôt la classe de Terminale S.

 

La concrétisation

 Malgré quelques soucis de gestion du temps, notre dossier a bien été réalisé en temps et en heures. Il fallait maintenant passer à la production finale. Là encore, la question de l'originalité était primordiale. Nous avions déjà eu l'idée de faire une émission télévisée pour notre passage à l'oral, le site internet de la chaîne fictive semblait être la solution la plus singulière. De plus, un membre de ma famille possédant des connaissances en informatique, celui-ci aurait pu nous aider en cas de problèmes techniques. Et en effet, le site a necessité une patience, un travail d'équipe et une implication hors norme.

 

 

En conclusion, j'ai trouvé que le sujet de notre TPE, bien que complexe, s'est avéré très enrichissant, utile et instructif. En effet, ce travail m'a permit d’acquérir une certaine autonomie dans mon travail car les professeurs n’étaient pas toujours là pour nous guider et il a parfois fallu trouver des solutions par nous-mêmes. De plus, la réalisation de ce TPE met bien en évidence les interdisciplinarités des sciences. Ainsi, j'ai pu constaté à quel point la SVT pouvait intervenir dans les Sciences Physiques et vice-versa. Enfin, j’ai beaucoup apprécié le fait de devoir travailler en groupe car il fallait aussi savoir reconnaître nos erreurs.

Cependant, j’aurai aimé pouvoir mêler d’autres matières que celles strictement scientifiques qui nous ont été proposées dans notre lycée. Pour terminer, je dirais que nous n’avons pas eu assez de temps au lycée et j’ai donc dû effectuer une partie du travail chez moi.

 

 

 

                                                                                                                                                                                                                          

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site